2ème tour Table de Bacchus Mumm
  • Page:
  • 1

2ème tour Table de Bacchus Mumm
Facebook Twitter Delicious Digg FriendFeed Linkedin Reddit Stumbleupon MySpace Technorati Blogger Wordpress

2ème tour Table de Bacchus Mumm il y a 10 ans, 11 mois #367

Comme on dit dans les grands reportages :
« Le championnat du Monde de Double de Saint Martin s’est transporté pour sa deuxième étape ».

En fait de transport nous ne nous sommes pas rendus sur un autre continent, mais simplement de l’autre côté du chenal d’Anguilla. Enfin, dire « simplement » est un peu réducteur si l’on en croit le visage livide de certains de nos amis…qui n’ont que modérément supporté la danse sur des flots agités ce jour là ! Les paquets de mer ont vite ramené à l’intérieur les audacieux qui s’étaient aventurés un peu vite sur le pont supérieur découvert, agrémentant ainsi d’une convivialité renforcée cette traversée. Il est des choix parfois douloureux : malade à l’intérieur ou trempé à l’extérieur et, pour quelques-uns, le choix a été clair : trempés ! Nous ne soulignerons pas outre mesure, et par amitié, le paradoxe de voir l’Agence de Santé…malade, mais chacun sait désormais qu’il nous est très difficile de résister à un, même mauvais, jeu de mot.

L’arrivée à Temenos est toujours un plaisir, sans cesse renouvelé.
Des « greens » green… des « fairways » fair… un « club house » house…. Un “practice”… pratique, des carts… silencieux et l’on voit s’épanouir des sourires d’enfants découvrant au petit matin une montagne de cadeaux au pied du sapin de Noël ! Oui, nous restons bien de grands enfants et il ne serait pas si difficile de nous rendre heureux toute l’année.

Le bonheur était donc complet au départ de ce deuxième tour du Trophée Table de Bacchus Champagne Mumm que 44 joueurs prenaient, en Shot Gun, pour ce « 4 balles ».
Le Temenos est un bon test de Golf, nous le savons, et il devient vite redoutable quand le vent souffle comme il soufflait ce jour là et quand nos amis d’Anguilla cherchent des positions de drapeaux diaboliques. Et des positions diaboliques, ces greens en offrent une palette infinie qui aurait fait le bonheur du marquis de Sade. On se demande d’ailleurs si Greg Norman n’est pas un lointain descendant du « divin marquis » pour avoir tracé un parcours sur lequel, en dépit des tours et des détours, le vent n’est jamais « avec » mais toujours « contre », sauf au 7….pour mettre en jeu les bunkers de green au drive qui ne demanadaient rien d'autre que de rester en paix, et rendre l’approche sur le green en travers impossible ! C’est presque le record que nous n’avons vu battu qu’au Royal Lytham & St Anne où le vent n’est jamais « avec », sur aucun trou et où la pluie, fréquente là-bas, tombe à l’horizontale.

Quelques cris çà et là éclataient sur le parcours dont on ne savait pas toujours s’ils saluaient un birdie ou un sextuple bogey et il faudra d’ailleurs que quelqu’un pense à demander à Paul d’agrandir les cases des cartes de score ou les deux chiffres sont bien trop difficiles à écrire.

Et pourtant, en dépit de tout cela, beaucoup de performances de bon niveau sont venues consacrer cette journée car, en « 4 balles », un mauvais score n’est pas nécessairement mortel pour peu que, sur le même trou, le partenaire sauve l’affaire. C’est tout le charme de cette formule qui peut évidemment vite devenir un charme venimeux si les deux partenaires manquent le même trou.

Sur ce tour, le « Brut » a démontré le haut niveau de difficulté du parcours et l’équipe Hobgood/Mix l’emporte avec un 77 qui atteste bien du challenge proposé aux joueurs. Derrière, 8 équipes se tiennent dans un mouchoir, un petit mouchoir, de 4 points de 85 à 89 emmenées par Fuentes/Clerc et W.Rosa/Darre dont la complémentarité a, justement, fait merveille.

Le "Net" quant à lui nous propose une kyrielle de bons résultats puisque ce ne sont pas moins de 10 résultats sur 22 qui se situent sous ou dans le « par », emmenés par un fracassant 64 de W.Rosa/Darre. Il faut aller jusqu’à la 16ème place pour voir des scores dépasser le par net de plus de 2 coups ! Ce sont donc des félicitations globales qui ont été adressées à toutes les équipes lors de la présentation des résultats qui a suivi.

Au classement général certaines remontées sont spectaculaires à l’issue de ce tour puisque les vainqueurs en net du jour se hissent à la 4ème place en Brut et à la 2ème en Net et Esparza se hisse à la 4ème place en Net avec l’apport de son nouveau partenaire, Alain Haillant.
De nombreux handicaps sont ainsi placés sous une attention particulière, ce qui est bénéfique puisque la vigueur d’un Club se mesure sur le plan sportif au nombre de ses bas handicaps.

Dans le haut du tableau Brut, les positions s’affirment après ce tour avec un podium composé de Hobgood/Mix, Fuentes/Clerc et Thevenet/Thevenet quand le Net voit Fuentes/Clerc, W.Rosa/Darre et Rigaud/Letord emmener le classement.

Le prochain Tour qui se disputera le 13 Mars, avec la surprise de la formule choisie entre Greensome, Scramble et Foursome, sera bien une étape déterminante !
Et si le retour à Mullet Bay peut éveiller une certaine nostalgie chez certains, nous reviendrons bien vite à Anguilla pour le prochain « 3 Country Trophy » et Mullet Bay, malgré son triste état en cette période de sécheresse, et justement en raison de son état, reste un test très intéressant dans un autre registre pour les artistes du toucher de balle et du drive « placé ».

Vite que le 13 Mars arrive !

Votre Capitaine

Fichier attaché:

Nom du fichier: 110227_Table_bacchus_2me_Tour.xls
Taille du ficher: 27648


Pour les Photos : CLIQUEZ ICI
Pièces jointes:
Dernière édition: il y a 10 ans, 11 mois par MAT.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.33 secondes

Nos Partenaires

cardec Aperçu des miniatures Aperçu des miniatures

 

 

Accueil Le Forum